Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~

Le Club de ceux qui se rasent comme les cow-boys
 
AccueilwikiRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
14.90 €

 

 Le grand moment est arrivé, aïe, attention!

Aller en bas 
AuteurMessage
LeDed
Admin
LeDed

Nombre de messages : 521
Age : 60
Localisation : Rouen - GEO
Date d'inscription : 05/03/2007

Le grand moment est arrivé, aïe, attention! Empty
MessageSujet: Le grand moment est arrivé, aïe, attention!   Le grand moment est arrivé, aïe, attention! Icon_minitimeJeu 8 Mar 2007 - 14:02

Extrait de mon interview:
"C'est le grand moment, le blaireau est sorti, le savon est à porté de main, le lavabo est rempli d'eau chaude, ma petite gamelle inox contient elle aussi l'eau chaude qui me servira à remouiller mon blaireau (c'est mieux que de mouiller le blaireau dans le lavabo avec les poils coupés et le savon qui flotte non ?). J'ai préparé ma serviette et mon rasoir est ouvert, y a plus qu'à! Au début je me rasais en quatre fois, je prenais mon temps. Deux fois avec blaireau entre deux, du haut vers le bas, puis deux fois toujours avec blaireau entre deux, du bas vers le haut. Formule peu économique avec 4 passages au blaireau ! Puis j'ai réduis à trois, en faisant un dégrossissage du haut vers le bas, une demi finition du bas vers le haut puis une finition du bas vers le haut. Pas très convaincu, j'en suis arrivé maintenant à deux passages avec un passage au blaireau entre deux, le classique quoi! Un passage du haut vers le bas puis un du bas vers le haut, c'est tout. J'y suis attaché maintenant. Je commence par me passer le blaireau puis opère la joue droite, en commençant par le dessous des pattes (attention, je me suis aperçu que mes pattes étaient de plus en plus longues en l'espace de quelques mois jusqu'à bientôt faire des roues flaquette ), puis progressivement je fais la joue, le côté carotide, la mâchoire, le cou, la gorge, la moitié du menton puis sous le menton (partie la plus délicate à mon avis pour le débutant). J'attaque ensuite la moustache en commençant sous le nez, je descends progressivement vers le bord de la lèvre supérieure en la longeant afin d'arriver à la commissure des lèvres. Je descends ensuite au niveau de la lèvre inférieure puis rase toujours du haut vers le bas le menton en rejoignant la commissure des lèvres une nouvelle fois. Le nombre de passage effectué importe peu, il est déterminé en fonction de sa propre dextérité et de la qualité de coupe de votre coupe chou, si le poil est coupé du premier coup, pas la peine d'y revenir. Le nombre de passage dépendra donc du toucher de l'autre main qui elle, part en reconnaissance afin de repérer les poils qui ne seraient pas coupés. Ensuite c'est affaire de goût, on veut aller plus loin dans la coupe ou on se contente de celle-ci. Dès que la joue droite est finie, je repasse souvent un coup de blaireau sur les deux joues pour les garder humide et renouveler le savon de la joue gauche. Je procède de la même manière que la joue droite et dans le même ordre sans m'en rendre compte.

Vient le moment maintenant du deuxième et dernier passage, moment le plus délicat.

Joue bien savonnée, coupe chou tenue à l'envers, je commence par le dessous de la patte par petite saccade successive, jusqu'à trouver le bon angle, puis continu vers la carotide. Je reviens ensuite au premier point de départ et je continu vers la joue en direction du nez. Je descends, en refaisant pratiquement le même chemin que décris plus haut dans le texte mais je me guide au bruit. On "sent" et on "entend" quand le poil est définitivement coupé à la bonne longueur, le bruit que fait le rasoir n'est plus le même. Il faut être un peu contorsionniste de sa main pour pouvoir passer correctement partout. Un petit truc que je faisait au début, je présentais ma lame en étudiant toujours l'angle SANS la poser sur la peau et je faisais le geste, ceci afin de ne pas se tromper en se regardant dans la glace, les mouvements ont tendance à s'inverser et notre esprit suit derrière et alors, aïe !

L'angle du rasoir bien calé, on peut se raser sans problèmes, attention, ne pas confondre vitesse et précipitation, une coupure est vite arrivée. Il faut rester très concentré et fermer la porte de la salle de bain si nécessaire pour avoir la paix. Vous pouvez écouter de la musique, mais éviter la musique trop rythmée en vous rasant, il ne faut pas finir par se raser en cadence, sinon bonjour les coupures. Le temps que je mets est variable, mais d'une façon générale, entre le temps de la préparation du matériel, eau chaude et tout ça jusqu'au moment ou je ressort de la salle de bain, il s'est écoulé environ 35 à 45 min."
Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand moment est arrivé, aïe, attention!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~ :: Technique :: Rasage et soins de la peau-
Sauter vers: