Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~

Le Club de ceux qui se rasent comme les cow-boys
 
AccueilwikiRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -46%
SEB COMPACT INOX- SET 10 PIÈCES – ...
Voir le deal
69.99 €
Le Deal du moment : -9%
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
Voir le deal
299 €

 

 Dater un Pitchford, détails peu courants

Aller en bas 
AuteurMessage
SFG

SFG

Nombre de messages : 29
Age : 27
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 24/07/2015

Dater un Pitchford, détails peu courants Empty
MessageSujet: Dater un Pitchford, détails peu courants   Dater un Pitchford, détails peu courants Icon_minitimeVen 7 Juin 2019 - 11:47

Salut les experts.

J’ai réhabilité* ce rasoir qui présente des détails qui me semblent peu courants, et à propos duquel j’aimerais savoir s’il a plus ou moins de deux cents ans.
(*Quand je serai au point sur les rivets en fer et les rondelles en cuivre, et que j’arriverai constamment à un résultat proche de ce qui s'est fait chez Lanne, je rechâsserai tous mes rasoirs proprement.)

La marque est celle de Pitchford, fabricant de rasoirs à Stumperly, dans les environs de Sheffield. Cependant, d’après ce post sur SRP, je comprends que les Pitchford auraient été fabricants de rasoirs de père en fils entre au moins 1787 et 1905. Je vois bien que le rasoir est vieux ; mais mes connaissances ne me permettent pas de déterminer s’il a été fabriqué en 1790 ou en 1840.

Dater un Pitchford, détails peu courants 0010

Je suppose que je l’ai reçu avec les pièces d’origine ; qu’il n’a pas été re-monté entre-temps. Les rivets étaient en laiton ou bronze, et les larges rondelles étaient en acier, dévorées par la rouille. La châsse est en « écaille de bœuf, » corne blonde tachée en surface pour faire ressembler à de l’écaille de tortue. Il n’y a pas d’espaceur, mais un surplus de matière au bout de chaque pièce de la châsse. Un tenon en acier, caché sous les rondelles d’origine, et que j’ai remplacé par un petit rivet en cuivre, secondait le rivet principal côté espaceur. Au lieu du crochet, la soie est coupée, vraisemblablement sur la tranche d’enclume, donnant cinq facettes au bout de la soie. La lame est sévèrement désaxée de la soie.

Dater un Pitchford, détails peu courants 0110 Dater un Pitchford, détails peu courants 0210 Dater un Pitchford, détails peu courants 0310 Dater un Pitchford, détails peu courants 0411 Dater un Pitchford, détails peu courants 0511

Vos estimations ?


Dernière édition par SFG le Sam 8 Juin 2019 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://simonfitrzyk.wordpress.com/
lohar

lohar

Nombre de messages : 1863
Age : 58
Localisation : Pézenas (34)
Date d'inscription : 03/06/2012

Dater un Pitchford, détails peu courants Empty
MessageSujet: Re: Dater un Pitchford, détails peu courants   Dater un Pitchford, détails peu courants Icon_minitimeVen 7 Juin 2019 - 18:32

Vu la forme générale, je le daterais de la seconde moitié du XIXè
Revenir en haut Aller en bas
http://morinapezenas.e-monsite.com/
 
Dater un Pitchford, détails peu courants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~ :: Histoire du rasage :: Origine du coupe-chou et historique-
Sauter vers: